Aller au contenu principal
Support navigateur
Pour utiliser ASOS, nous vous conseillons les dernières versions de Chrome, Firefox, Safari ou Internet Explorer.

STYLE ET CULTURE POP

C'EST CULTE : LA DOUDOUNE

Par Lakeisha Goedluck, 1 février 2019

L'intérêt de la mode pour les années 90 étant toujours aussi puissant, on assiste depuis plusieurs saisons à la renaissance de la doudoune. Large, extra-large et oversize, le manteau ultime contre le froid fut d’abord un vêtement pratique avant de devenir une signature streetwear. De Biggie aux collections Balenciaga, voici son histoire.

Doudoune Eddie Bauer ASOS

Photo: Getty

L’histoire de la doudoune commence avec un récit plutôt salé : à la suite d’une randonnée de l’extrême qui vit son manteau de laine se congeler littéralement à cause du froid, Eddie Bauer eut l’idée d’un vêtement qui piégerait la chaleur tout en restant parfaitement imperméable en surface. Résultat : en 1936, la Eddie Bauer Skyliner voit le jour sous les trains d’un gros bomber matelassé. L’ancêtre de la doudoune était né.

Paninaro Milanais Actu mode ASOS

Photo: Getty

Avance rapide jusqu’aux années 80 : la styliste américaine Norma Kamali dévoile alors son manteau-sac de couchage, inspiré d’un trip en camping où elle marcha avec son sac de couchage sur le dos. La même décennie, la contre-culture milanaise assiste au spectacle de la collection de doudoune de Moncler alors que le mouvement Paninaro se l’était déjà approprié. Par la suite, Timberland ou encore Fila proposent leur propre version du manteau.

le rappeur Biggie Smalls porte une doudoune Actu mode ASOS

Photo: Getty

Nous voilà arrivés aux années 90. Les New-Yorkais Puff Daddy, Biggie et le Wu-Tang en portent tout le temps et dans leurs clips, notamment des modèles signés Tommy Hilfiger ou des Helly Hansen.

Mannequin portant une doudoune Balenciaga AH18

Photo: IMAXtree

Sur les défilés, la doudoune n’a cessée d’être réinventée. Du côté de Raf Simons, on a vu des modèles surbrillants et ultra longs, alors que Rick Owens a opté pour des coupes plus volumineuses. L’année dernière, c’est Donatella Versace qui a ressuscité le orange type volcanique tandis que Demna Gvasalia a proposé un mélange hybride entre la veste en jean et la doudoune orginelle pour Balenciaga.

ALORS ÇA VOUS A PLU?