Aller au contenu principal
Support navigateur
Pour utiliser ASOS, nous vous conseillons les dernières versions de Chrome, Firefox, Safari ou Internet Explorer.

STYLE ET CULTURE POP

RENCONTRE AVEC ALOÏSE SAUVAGE

Par Sandrine Faure, 20 novembre 2018

Si vous n’avez pas encore entendu parler d’elle, ça ne saurait tarder : Aloïse Sauvage est une artiste multiforme, qui explore toutes les facettes de son talent. La danseuse, chanteuse et comédienne a pris le temps de répondre à nos questions avec sincérité et enthousiasme, alors qu’elle s’apprête à partir sur le tournage du nouveau film de Stanley Woodwart et d’entrer en studio pour son prochain projet musical. Découvrez des extraits de l'interview ci-dessous et shoppez le nouveau numéro du magazine ASOS - C'est Party 2018 :

Rencontre avec l'artiste Aloïse Sauvage

Aujourd’hui tu joues, tu composes, tu danses… Comment tu gères ? 

C’est un work-in-progress. J’essaie de trouver le moyen de vivre tout ça de manière équilibrée et sereine. Je compartimente au max : quand je joue, je ne pense qu’à ça, sinon tout reste en surface. C’est très prenant physiquement et psychologiquement, j’ai du mal à mettre des barrières entre vie privée et travail, mais j’y travaille. 

Aloïse Sauvage : l'électron libre

On a beaucoup parlé du costume que tu as porté à Cannes pour 120 battements par minute, ça t’étonne ?

C’est quand même drôle que tout le monde en parle : ça veut dire qu’on pense encore qu’une femme doit être en robe. Pour moi, porter un costume n’était pas un acte politique, mais ça ne me dérange pas non plus qu’on voit ça comme un geste féministe. 

 

Justement, quel est ton rapport à la mode et à ton style ?

Si la mode est au service de quelque chose, ça m’intéresse. Mon intérêt pour la mode vient du cinéma et notamment de Cannes : c’est un drôle de monde. Les marques te prêtent des vêtements donc tu dois te demander quelles marques te parlent et comment tu veux te représenter. L’essentiel pour moi, c’est que ça me ressemble : un truc à la fois street et élégant. 

Découvrez la chanteuse, danseuse et comédienne Aloïse Sauvage

Photos: Arthur Wollenweber, Stylisme Rebecca Goldsworthy

C’est notre numéro Party : est-ce que tu as le temps de faire la fête ?

Disons que je danse tous les jours, donc je ne ressens pas forcément le besoin de sortir. Mais y’a fête et fête. Je ne bois pas d’alcool, je fume pas, pourtant je peux me mettre dans un vrai état de lâcher prise que j’essaie de trouver dans tout ce que je fais. C’est pour ça qu’on fait la fête, pour assumer qui l’on est et oublier le superflu. 

 

Ce qu’on peut te souhaiter pour la suite ? 

Je rêve de proposer un peu plus qu’un moment musical : un spectacle où l’on puisse s’immerger avec moi, partir dans une sorte de voyage qui allie la danse, la vidéo… Toutes ces disciplines font partie de moi, donc je ne vois pas pourquoi je devrais me restreindre dans mes choix. 

ALORS ÇA VOUS A PLU?