Support navigateur
Pour utiliser ASOS, nous vous conseillons les dernières versions de Chrome, Firefox, Safari ou Internet Explorer.

STYLE ET CULTURE POP

INTERVIEW AVEC SIMRAN RANDHAWA

30 octobre 2018

Auteure, activiste et présentatrice, Simran Randhawa fait de son identité asio-britannique sa signature. ASOS Magazine l'a rencontrée pour lui poser des questions sur sa vision de la représentation, des standards de beauté et sur le contenu de sa trousse de maquillage. Découvrez des extraits de l’interview et retrouvez l'intégralité dans le magazine ASOS Automne 18, disponible juste ici.

ASOS Magazine inteview Simran Randhawa

Photo: ASOS Magazine

Sur ses must-have maquillage

J’opte pour une base naturelle. Je ne peux pas vivre sans mon fond de teint Sheer Glow de NARS. NYX fait un eye-liner liquide – je trouve ça plus facile pour créer un œil de chat à l’indienne – et le Shade & Illuminate de Tom Ford est top pour un contouring naturel. 

Sur les standards de la beauté

J’ai réalisé un docu sur l’impact des standards de beauté sur les gens de couleur au Royaume-Uni. L’interview de ma mère, en particulier, m’a beaucoup touchée. En arrivant ici après son mariage, elle a ressenti le besoin d’être plus pâle. Elle nous empêchait de nous mettre au soleil parce qu’elle pensait qu’il fallait un teint plus pâle pour réussir. 

Sur la beauté pour représenter ses racines

J’ai passé 21 ans à rejeter ma culture. Je disais : « On peut pas aller chez Auchan en rentrant du temple parce que je ne veux pas qu’on me voit en tenue malaisienne. » À la fac, j’avais du mal avec mon identité. J’ai commencé à me rapprocher de ma culture pour me réconforter, en faisait un curry ou en allant dans un salon de beauté pour voir d’autres femmes asiatiques. C’est comme ça que j’ai désappris tout ce que j’avais intériorisé. 

Sur ses inspirations sur Insta

Des filles d’Asie du Sud-Est : ma préférée, c’est Sanam (@sanam) du clip de Rihanna. Je reçois surtout des messages d’Indiennes de 13 à 18 ans, c’est chou ! On critique les réseaux sociaux, mais ils offrent une plus grande représentation que les médias tradis. 

Sur les produits qu’elle emporterait sur une île déserte

Naked Skin de Urban Decay ou l’anti-cernes Radiant Creamy de NARS

 

 

Pour lire l'interview en intégralité, commandez dès maintenant le numéro d'automne du magazine ASOS

ALORS ÇA VOUS A PLU?