Support navigateur
Pour utiliser ASOS, nous vous conseillons les dernières versions de Chrome, Firefox, Safari ou Internet Explorer.

STYLE ET CULTURE POP

LE STYLE DE KOJEY RADICAL

Par Sam Higgins, 3 avril 2018

Kwadwo Adu Genfi Amponsah, autrement connu sous le nom de Kojey Radical, est un rappeur/poète de 25 ans originaire de l'est de Londres, d’Hoxton pour être exact. Avec une expérience dans la mode et ayant collaboré avec certains des mecs les plus cools du Grime, ce créa s’est rapidement fait un nom. ASOS Magazine s'est entretenu avec l'artiste pour parler de ses racines, de ses sources d'inspiration et de ce que le lyrisme signifie réellement pour lui.

style Kojei Radical interview homme asos

Tu as grandi dans l'est de Londres. Comment cela a-t-il façonné ton identité ?

Certains endroits d’Hoxton sont difficiles, mais d’autres sont très riches en culture et en développement artistique. On croise tellement de personnes avec des personnalités affirmées que je me demande souvent : "Aurais-je le même niveau de confiance en moi et d'expression personnelle si je ne venais pas d'Hoxton ? ".

 

Tu as abordé des sujets importants et pertinents dans ta musique...

Les changements politiques qui ont eu lieu font partie du quotidien de tous. Le fait que cela se reflète dans la musique n'est pas quelque chose de nouveau, c'est juste une autre partie du dialogue. J'encourage les gens à ne pas avoir peur de ce dialogue. C'est important de parler.

 

Quelle importance accordes-tu aux paroles ?

Tout le monde tombe amoureux d'un style d'écriture différent. La façon dont j'ai appris à écrire vient de la poésie, donc son style est très descriptif. Mon cerveau me dit de décrire les choses. Plus j'apprécie la musique, plus j'apprends à l'affiner et à faire confiance à mes propres idées. Je n'ai pas à compliquer les choses pour faire passer le message.

style Kojei Radical interview homme asos

Photos: Flora Maclean, Stylisme Natalie Fadugba

Qui t'inspires de manière créative ?

Samuel Ross, le créateur principal de A-COLD-WALL*. En tant que jeunes hommes qui ont tous les deux quitté les quartiers et ne sont pas nés avec une cuillère d’argent dans la bouche, nous avons tous deux l'esprit d'exister dans un champ créatif qui a déjà son propre ensemble de règles, mais aussi de penser : « Comment faire partie du truc ? Et faire avancer les choses ? ».

 

Approches-tu ton style personnel avec la même créativité ?

La chose la plus cool quand tu grandis entouré d’art, c'est que ça t’encourage à être toi-même. J'aime pousser la simplicité. Si on part sur des basiques comme les jeans, avec la coupe parfaite, alors ajoutons-y des pièces et devenons créatifs : collons des patchs et embellissons-les.

 

Si tu avais un micro et l'attention de tout le monde, que dirais-tu ?

Je demanderais aux gens de vraiment réfléchir à ce qu'on leur a enseigné et comment cela les a amené à prendre leurs décisions. Se demander, s'ils avaient la possibilité de penser à l’inverse de ce à quoi ils ont été conditionné, s’ils ressentiraient toujours la même chose ? Parce que la réalité est, si vous ne faites pas partie de ces 1 %, vous êtes une pièce d'échec dans un jeu très élaboré, et la dernière chose que vous voulez être est un pion. Bougez-vous.

ALORS ÇA VOUS A PLU?