Lucas Beaufort se définit lui-même comme un "skate rat". Il faut dire que cet artiste cannois s'inspire de toute cette culture et baigne dans la nostalgie des années 90 - mais le plus important avec lui, c'est sa capacité à transformer des visions cauchemardesques en un art coloré et vivant. Exposé aux quatre coins de la planète, son travail confronte le monde sauvage avec des paysages découpés par les villes. On le retrouvera à Paris pour une oeuvre de charité.