Chahuté à cause d’un soi-disant plagiat à l’origine de son morceau Sorry, Justin Bieber s’est relaxé en prenant un petit café à Los Angeles.