Rendons au survêt ce qui lui appartient. S’il est juste de dire que cette pièce était quelque peu tombée en désuétude au fil du temps, elle revient en force en 2016, tel un penalty de Gabriel Batistuta.