Après vous avoir bassiné avec les basses températures, on a bien envie d’aborder un sujet plus coule : la mi-saison. Et comme son nom ne l’indique pas, c’est une tâche pas si facile qu’il en a l’air.