A la fac, on s'envoie en l'air. Beaucoup, même. Et s'il y a évidemment son lot de plaisir à prendre, il reste néanmoins un seul inconvénient (celui de passer pour un coureur, à la limite, c'est aussi un avantage) : celui de garder la même tenue le lendemain.