Il paraît loin, le temps où Justin Bieber traînait sa tristesse et sa rage dans les ghettos de L.A le torse nu et le caleçon dépassant du jean, courant à perdre haleine pour échapper au LAPD. Aujourd'hui, c'est une toute autre histoire qu'il nous raconte.