À quoi reconnaît-on un touriste ? Indices chez vous : à sa banane, ses claquettes, à la carte du métro qu'il ne lâche jamais et à son regard pointé vers le ciel. On est tous passé par là (la colo, le voyage scolaire) mais vous êtes un grand garçon maintenant, alors faites comme notre ami, restez cool en plein soleil comme si vous deviez amener les croissants à Selena Gomez. En week-end en amoureux ou pour simple escale entre deux fuseaux horaires, faites vous plaisir en vous fondant dans la ville. L'anti-touriste, ce sera vous.