Adi et Rudi Dassler étaient un peu les équivalents allemands de Liam et Noel Gallagher version sneakers : deux frères ultra talentueux qui ne pouvaient pas s'encadrer. En 1948, la dispute prend des proportions cataclysmiques et ils mettent un terme à leur entreprise (sobrement appelée « Gebrüder Dassler Schuhfabrik ») avant de créer deux marques rivales, adidas et Puma.