Combien de fois avez-vous fait machine arrière ? Vous avez arrêté de compter, mais pas elle. Il faut bien avouer qu'à force de repousser l'échéance à coups de « J'ai foot ce soir », « Y'a le dernier GOT qui vient de leaker », « G 1 meeting ki vient de se caler je tapel tout à l'heure je t'm bb », il va bien falloir vous résoudre à passer cette étape obligée de la vie de couple. Parfois pire que de rencontrer ses parents, rencontrer les potes de sa nana est une affaire hautement plus diplomatique et aux enjeux colossaux. Comme elle le dit elle-même, c'est sa vraie famille et ses frères et sœurs, sauf que dans le tas, y'a toujours un ex caché et/ou un amoureux platonique qui attend patiemment de vous savonner la planche et une copine célibataire endurcie qui se fera un plaisir de bitcher dans votre dos. Votre plan est simple : expédier la concurrence au bac-à-sable et faire taire tous vos potentiels détracteurs.

Attendu au tournant comme vous l'êtes, le premier piège à éviter, c'est le trop (trop, c'est passer pour un attention whore). Le second, c'est le pas assez (pas assez, c'est passer pour un robinet d'eau tiède). On va prendre ici exemple sur le jeune Dylan Sprayberry, avec un look qui donne envie de manger un grec la bouche ouverte à la sortie d'un concert. Mais avec chic.