Quand vous étiez ado, porter du Umbro vous cataloguait comme un footeux fan de Blur qui passait son temps à picoler au pub du coin. La Brit-pop étant passée de mode bon gré mal gré, sortir une pièce de la marque Mancunienne n'a plus tout à fait le même sens aujourd'hui. Et c'est pas plus mal. Comme Kappa et Ellesse, Umbro a ré-émergé du ghetto stylistique auquel il était cantonné, en grande partie grâce aux designers qui piochent leur inspiration dans les 90s pour composer des lignes de sportswear tout à fait portables. Et comme par hasard, Blur vient de sortir un nouvel album. Faut-il y voir une coïncidence ?