Entre deux plateaux et trois fuseaux horaires, pas facile d'être focus sur sa garde-robe. Ryan Gosling, lui, la joue pépère avec ses classiques.