Il avait la fougue, un look anti-conformiste et un charisme évident : Jean-Paul Belmondo fut l'incarnation masculine improbable de la Nouvelle Vague. Son rôle d'anti-héros tueur de flics et sa gueule cabossée dans le classique de Jean-Luc GodardA bout de souffle fut le vrai départ d'une carrière aussi riche en classiques du cinéma que de succès populaires.

Il faut dire, Jean Seberg et lui furent l'un des plus beaux couples de toute l'histoire du cinéma. La clope au bec, le feutre penché sur la tête et son ébouriffante nonchalance firent le tour du monde, sans compter le tout Paris qui s'essaya à le copier.