Votre timeline est en effervescence, les notifications pleuvent, votre dernier téléphone intelligent est en surchauffe et c'est bien normal : la hashtag party de l'année a lieu ce soir. Parmi la crème de la crème des influenceurs, vous avez pas intérêt à dépareiller au risque de vous prendre un vilain bad buzz et perdre vos 2k followers durement glanés. L'exercice est compliqué : être ostensiblement stylé n'offrira pas le capital sympathie et la crédibilité nécessaires à l'heure d'échanger autour des « systèmes cognitifs » et du « cloud computing » avec un solide gaillard d'école de commerce. D'un autre côté, pas question de vous habiller au pif au cas où la chargée de com du Palais des congrès vous demande de finir sa flûte. Un look de DA junior fera l'affaire.