Support navigateur
Pour utiliser ASOS, nous vous conseillons les dernières versions de Chrome, Firefox, Safari ou Internet Explorer.

STYLE ET CULTURE POP

INTERVIEW : BILLIE EILISH

Par Style Feed Staff, 2 mars 2018

Avec ses cheveux gris, son style à base de gros survêt et de coupes skate exagérément larges, difficile de ne pas remarquer Billie Eilish. Et quand on écoute sa musique à base de nappes rêveuses et de vocalises perchées, on comprend le phénomène. A tout juste 16 ans, elle vient de sortir son 1er EP, elle a été choisie par Apple Music comme le Next Up Artist, s’est faite remarquer par Pharrell et s’est faite adouber par la BBC et NME. Rien que ça. On se devait de la rencontrer.

Interview ASOS Billie EILISH

Photo:

« Qu’est-ce qu’il faut savoir sur toi ?

Si je veux vraiment quelque chose, il faut que je l’obtienne rapidement… ou au moins que j’essaie. Ce n’est pas que je me fiche de l’opinion des autres, c’est juste que je sais ce que je veux.   

 

Pourquoi est-ce aussi important de garder les pieds sur terre ?

J’ai le sentiment que plein d’artistes n’ont jamais été de l’autre côté de la barrière. Ils sont des concepts, mais il leur manque la présence physique. Ils sont dans ton téléphone, ils sont sur scène, ils ont l’air de venir de Pluton, mais en fait, il sont comme nous. 

BILLIE EILISH magazine ASOS

Photo:

BILLIE EILISH magazine ASOS

Photo:

Ta vie a changée au point d’avoir des fans, pas vrai ?

Je me retrouve dans des situations où je me dis : « Ok, il faut que je leur montre l’exemple. » Mais je passe vite en mode «  Rien à foutre, ils veulent que je sois moi-même et c’est ce que je vais faire. »  

 

Comment tu décrirais ton style ?

J’aime bien porter des trucs que des gens vont juger. En bien ou en mal, j’aime que les gens pensent à moi.

Interview ASOS Billie EILISH

Photo: ASOS Magazine, Stylisme Jo Greasley

As-tu des projets en dehors de la musique ?

Je veux lancer ma propre marque de vêtements. Et réaliser des vidéos !

 

Ta carrière s’est faite d’abord sur la danse. Tu continues d’en faire ?

Après la sortie d’Ocean Eyes, je me suis fait une sale blessure et j’ai dû arrêter les cours et la compétition. C’était dur, mais ça m’a laissé plus de temps pour la musique. Et c’est aussi peut-être pour ça que la plupart de mes chansons sont tristes. »

ALORS ÇA VOUS A PLU?