Il n’y a pas de saison pour porter la casquette, parce qu’après tout, qu’on cherche à fuir le soleil ou la pluie, le nerf de la guerre reste égal.